Sexe, pognon & violence

Publié: 2 septembre 2008 dans Anciens billets

Journée calme au niveau informations en ce paisible mardi. C’est presque décevant, la presse nous avait promis monts et merveille quant à l’ouragan Gustav et pfft ! Pétard mouillé ! Comme quoi pour tempérer la furie des éléments, la première précaution à prendre consiste à lui attribuer un prénom masculin. En plus un prénom de vieux, tu penses bien qu’il allait pas faire long feu, le typhon !

 

C’est pas grave, le lecteur se consolera avec des nouvelles croustillantes sur une poignée d’autres sujets non moins importants. Notamment, il paraît que Georges Clooney va passer ce soir même à Genève ! Vous vous rendez compte ? Le vrai, celui qui joue dans des séries,  des films et même mieux, des pubs, qui tenait la vedette dans le grand défilé de mode « Ocean 11 » & co et dont toute la nation raffole des affiches Nespresso ! L’image du bon goût et de la classe, la prestance mondaine alliée à l’élégance, le raffinement, bref, en un mot, une vraie star en Suisse, qui nous change radicalement d’Emilie Boiron et autres produits du terroir. Pour les intéressés, les gratuits vous refilent des tuyaux pour aller l’admirer de vos propres yeux, des fois que vous ne l’auriez pas assez vu à la télé. Et que vous n’auriez rien de mieux à foutre ce soir.

 

Les gratuits, c’est quand-même de la masturbation : on parle de cul à la première occasion (ils présentaient un article sur le rapport entre le sexe et le feng-shui hier, no comment), de violence et de thune. On a eu dernièrement droit à la rumeur sur des éventuelles puces magnétiques dans les billets de banque – rumeur ni confirmée ni infirmée, c’était juste pour passer le temps –, sur le nombre d’agressions sexuelles allant croissant dans les écoles (information arbitraire basée sur des statistiques faussées, on aborde d’ailleurs le sujet ici pour ceux qui ça intéresse) et sur les moyens de dépenser la cagnotte de l’Euro million. Dès fois, je sais plus si je lis le journal ou si je regarde la télé.

 

Un truc quand-même : on s’étend aujourd’hui sur un gradé de l’armée qui a été foutu dehors après avoir forcé un pioupiou à se coiffer d’un caleçon. Virer des gradés, c’est très bien, très joli et de bon goût, mais je ne suis pas sûr que l’armée aurait tenu le même discours si elle ne pataugeait pas tant dans la gadoue. Tout le monde les hait, évidemment allez-vous me dire, ils coûtent cher, ils flinguent des citoyens et crèvent leurs recrues, c’est pas bon pour l’image ça ! Mais bon, ils prennent la défense d’un zigue qui a noyé une demi-douzaine de soldats, par contre le coup du caleçon, alors là, c’est la porte direct !

 

Bon, si je bossais un peu moi ?

 

Publicités
commentaires
  1. Le passant dit :

    Petit exemple de l’impartialité des médias
    Aujourd’hui en page 3 du 20 min :
    Sit-in devant Edipresse. Près de 150 employés de l’éditeur ont protestés contre la suppression de 50 emplois.
    Et devinez quoi, dans le matin bleu, pas une ligne.

    C’est fou. Quand on voit quels sont les critères choisis pour juger de la pertinance des articles, faut pas s’étonner…

  2. labo80 dit :

    La presse écrite se meurt… Edipresse à de la peine à joindre les deux bouts parce qu’ils vendent de moins en moins de journaux payants, mais à force de prétendre à tort répondre aux attentes de leurs lecteurs (qu’ils prennent un peu pour des rigolos) en rabaissant la qualité de leurs articles et en les axant sur le sensationnalisme de trottoir, les gens n’achètent plus leurs canards ! Autant prendre un gratuit, c’est plus tant différent… L’avantage de la presse écrite réside dans la qualité potentielle des articles et des enquêtes, si c’est pour l’information brute il y a la télé ou internet, je me demande s’ils n’y gagneraient pas à revenir à une forme plus aboutie, beaucoup de lecteurs, dont moi, seraient ravis de retrouver les anciennes formules.

  3. Dr Zen dit :

    Cher Labo,
    Vous avez si tant beaucoup raison dans votre analyse de nos quotidiens.
    Peut-être Le Matin bleu (sincèrement l’orange vaut-il mieux ?) ferait-il bien d’imiter dans ses articles de fond l’Américain George Killroy lorsqu’il publie un ouvrage sur l’immense George Bush (Clooney n’est pas le seul grand George de cette terre).
    Son ouvrage, intitulé « Ce que George Walker Bush a fait de bien pour l’Amérique », publié en 2004, est un exemple d’honnêteté, de concision et de rigueur dans la construction. Je propose à tous les intéressés d’en prendre connaissance sur le site « ebooks », livres électroniques téléchargeables gratuitement. (http://www.ebooksgratuits.com/killroy.php)
    Pour lire cet ouvage, sélectionnez « Source word », ou un programme de lecture comme mobipocket reader.
    Remarquez en passant que quantité d’autres ouvrages, connus et inconnus, classiques, anciens, monumentaux sont libres de droits et téléchargeables sur ce site.
    Je vous souhaite bonne lecture.
    Dr Zen

  4. labo80 dit :

    Je crois que l’auteur n’a rien oublié, son étude est d’une clarté exemplaire ! Merci pour cet édifiant ouvrage qui ne laisse aucun doute !
    Je craignais la qualité de la traduction, ayant eu l’occasion de constater que les livres présentés sur ce site n’égalaient pas forcément ceux trouvables en librairie à prix rédhibitoires, mais là je n’ai rien à reprocher au travail fourni.
    Merci encore, je vous salue bien bas et retourne à mon lit de douleur. Parce qu’aujourd’hui Labo il est malââde. Il aurait dû s’abstenir de manger un steak tartare en terrasse hier soir peut-être, ou/et de regarder le tennis jusqu’à la fin !
    Ouais, j’assume…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s