Page blanche

Publié: 2 décembre 2008 dans Anciens billets

Je ne sais pas tellement quoi écrire aujourd’hui. Non pas que je n’aie rien à raconter, enfin si mais c’est pas neuf, le défi du scribouillard étant justement d’accoucher d’une pleine page de billevesées en se basant sur rien du tout, comme on le voit régulièrement dans la presse, mais je n’arrive pas à tourner les mots. D’ailleurs ça fait depuis ce matin que je planche.

 

En même temps, j’ai du boulot aujourd’hui, beaucoup même, je ne peux donc pas me consacrer à corps et âme perdus à l’écriture du présent billet. C’est malheureux.

 

Il m’est pourtant bien arrivé deux trois petits trucs racontables, pas de quoi animer un gala, mais arracher un ou deux sourires à vos mines austères et grisâtres, pourquoi pas. Par exemple, dans la série « Labo devient l’opprobre de la foule bien pensante », j’ai télescopé un aveugle à midi. C’est quand même une chose qui n’arrive pas souvent et qui m’a un peu fait passer pour un gros ostrogoth. Alors bon, j’avançais à grands pas, le nez dans le col (de la veste hein, pas du fémur, je n’avais pas la tête dans le cul à ce point-là*) pour échapper au vent vif et mordant, les écouteurs dans les oreilles pour faire semblant de ne pas entendre la demi-douzaine de personnes me quémandant systématiquement l’argent que je n’ai pas lorsque je traverse le centre ville et j’ai été surpris de voir soudainement qu’un homme pourvu de lunettes noires et d’une canne blanche avançait gaillardement, mais alors très gaillardement, dans ma direction. Dame très âgée à gauche, bordel de travaux à droite… Pang, collision (légère hein…). Je déclenche l’ire des témoins et m’excuse bêtement, mais la victime prend la chose avec le sourire (c’était bien le seul). Mais n’empêche, les aveugles avancent étonnamment vite, bien plus vite que le badaud qui se traîne habituellement en louchant sur les vitrines ou les sémillantes demoiselles ! Et comme j’ai aussi tendance à foncer tête baissée, le choc était inévitable…

 

Sinon, en première page de la presse : Miss Suisse à passé son permis de conduire. Il me semble qu’on y a droit chaque année, à celle-là. Sa réaction ? « J’accède enfin à la liberté », exulte-t-elle, phrase qui accentue encore un peu plus son côté « Edmond Dantès », puisque ce dernier l’avait prononcée en des circonstances plus ou moins similaires (mais pas tout à fait).

 

J’ai aussi un peu surfé sur le ouaib et ai constaté que le site de la TSR avait été modifié et je le déplore : avant, sous « dernière minute », on pouvait lire, par exemple, que Thierry Henry était le français le mieux payé en 2007, que Roger Federer, en se qualifiant pour la finale de l’Open d’Australie, gagnait la place de n°1 mondial ou encore que l’Allemagne avait eu raison de la Turquie sur le fil durant l’Euro. Ça méritait bien une petite mise à jour, mais quand même, moi ça me faisait marrer !

 

Et le mot de la fin, je le garde pour une annonce sérieuse : si vous avez une âme d’enfant, une plume agile et une forte tendance à la déconne, sachez que Georges, fanzine bien connu d’une grosse vingtaine de personnes, ou pas loin, cherche pour les prochains festivals de BD un ou deux dessinateurs motivés à rejoindre une petite équipe composée de Loggy, de Djorge, d’une petite poignée d’artistes qui n’ont pas de blog mais qui sont gentils et propres quand même et de bibi. C’est payé que dalle pour beaucoup de boulot, alors n’hésitez pas à vous joindre à nous !

 

C’est par là : http://georgesmag.blogspot.com/

 

 

*le 2 décembre, c’est bien la journée de la finesse, non ?

 

Publicités
commentaires
  1. TT02 dit :

    Grr, grrr, je voulais le faire le cou du col du fémur.

  2. labo80 dit :

    Je salue ton humour fin et sophistiqué, je constate avec allégresse que nous sommes entre gens raffinés !

  3. Loggy dit :

    Merci pour l’annonce, mec!

    Juste une petite rectification, on en cherche pas un ou deux mais onze! Oui, onze, et on se fera des maillots pour participer à l’un de ces prochains championnats où plein d’excités regardent 22 petits bonshommes courir après une baballe (je trouve plus le nom de ce jeu mais ça sonne plutôt anglois).

    Nan, sans déc’ les places sont illimitées et pour ceux qui aiment la bière ça va le faire, et pour les autres aussi (du moment qu’ils amènent des sixpacks, hu hu hu)!

    Et, petit conseil, arrête de brutaliser les aveugles, et dis pas « aveugle » mais « malvoyant », c’est politiquement plus correct et ça évite la discrimination. N’oublie pas que tu publies dans un pays démocratique, il est mal vu d’appeler un chat, un chat. « Joli petit minet », c’est moins raciste…

    Allez, tcho, plus et poutou (pas dans le cou, à cause de ton col, mais ailleurs, je te laisse choisir)

    Loggy, brutalité et grivoiserie dans un monde lisse et insipide.

  4. labo80 dit :

    Pas de soucis : ce blog est lu par de nombreuses écoles d’arts et institutions de dessinateurs, on aura notre équipe en moins de deux !

    Pour le politiquement correct ça devrait aller, n’ayant pas encore atteint les mille visites par jour, je peux encore me permettre de placer un ou deux termes choquants (aveugles, tiers-monde, sourd, chaton) sans attirer une horde de trolls haineux. J’en profite, parce que quand je serai riche et célèbre (à cause de la BD, tu vois), ça sera une autre paire de manches !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s