Les vœux sont faits (rien ne va plus)

Publié: 23 décembre 2008 dans Anciens billets

« Oh c’est sympa, il va nous souhaiter de bonnes fêtes et tout ! »

 

Non non, pas du tout.

 

En fait, exceptionnellement, je ne m’adresse pas directement à vous, amis lecteurs. Le billet de ce jour est en effet destiné au Père Noël, lequel, vous l’aurez remarqué, encourage les enfants à lui écrire tout en prenant garde à ce que son adresse demeure secrète, ce qui est un peu facile. Il ne faut pas qu’il vienne pleurer si après les gens ne croient plus en lui. Donc la suite ne vous concerne plus, vous pouvez retourner sur grues-de-chantiers.com.

 

Cher Père Noël,

 

Tu l’auras constaté, j’ai été très sage cette année, et ce en dépit de tous mes efforts. Alors que les numérologues, astrologues et autres marabouts, chamans et rebouteux l’annonçaient comme l’année de toutes les promesses, 2008 s’est révélée décevante, presque autant que les autres.

 

Pourtant, je ne peux pas t’accuser d’y mettre de la mauvaise volonté : à l’occasion de Noël 2006, je t’avais demandé pour l’année à venir un signe de paix et de justice et quelques temps après, paf, Blocher était évincé. En 2007 aussi, tu avais honoré ma demande – que je garderai pour moi car plus personnelle et il se pourrait que des gens lisent ce courrier quand bien même ne leur est-il pas adressé, mais quel sans gêne – avec une célérité remarquable. Je serais donc bien sot de rejoindre le cortège bêlant des peine-à-jouir blasés et désillusionnés prétendant que tu n’existes pas et t’adresse, avec plein de poutous que je joins en annexe, mes souhaits pour cette année.

 

Je pourrais te demander des trucs super chouettes, comme un vélo, un poster de dauphin, un cheval ou un paquet de gitanes papier de maïs sans filtre, mais je pense que je vais m’abstenir ; je dois confesser que je ne trouverais que peu de joie à m’enrichir alors que le monde qui m’entoure s’effondre, c’est dire si je suis un gentil garçon, d’autant plus que je me contrefous des chevaux et des dauphins et que je ne fais pas de vélo à cause des montées.

 

Pour faire dans l’utilité publique, je pourrais également te demander l’abolition des journaux gratuits, c’est là un souhait altruiste dont les générations futures me seraient redevables, mais je crois que l’interdiction n’est pas trop dans l’esprit de Noël, tant pis, je demanderai ça pour mon anniversaire. N’empêche qu’hier encore, ces comiques avaient édité un article minable intitulé « penser au sexe fait éternuer ». Outre la débilité du sujet, je te laisse imaginer les gags nuls et lourds que j’endure au boulot, sachant que je suis enrhumé.

 

Mais au final, je crois que je ferai dans le standard, le classique, le sans surprise. Tu t’y attends, pour toi c’en est même presque barbant tellement c’est couru d’avance, mais voilà, moi aussi j’ai parfois des souhaits simples. De fait, j’ai surtout besoin de deux choses : d’une part, il me faut une nouvelle chaise de bureau ; d’autre part, il m’arrive de trouver que mon logement ne démontre pas assez mon amour des animaux, ni celui du sport. Je pense qu’avec une décoration appropriée, je serai plus à même d’offrir à mes invités une vue rassurante de moi-même, témoignant à la fois de mes goûts simples et de mon raffinement d’ordre général.

 

D’avance merci, Cher Père Noël, joyeuses fêtes à toi, à tes rennes, à tes elfes et à ton renne des elfes, qui s’appelle Galadriel. (Désolé)

 

 

PS : Si tu ne m’offres pas de cadeau, je tue un bébé lapin.

 

Publicités
commentaires
  1. TT02 dit :

    Elle fait 14 kilos la chaise. Tu as vu, c’est pas un peu lourd pour une chaise.

  2. labo80 dit :

    C’est obligé, sinon elle se fait tout le temps voler. Et puis la fonte c’est une matière noble, dont on fait notamment de ravissants pieds de marmite.

  3. Alain Hubler dit :

    Mon pauvre labo, si tu crois que le Père Noël a le temps de lire ton blogue, tu te fourres le doigt dans le groin jusque dans le fondement et tu te le coinces entre deux des huit bouteilles de coke !

    Joyeuses fêtes quand même.

    • labo80 dit :

      S’il fait le tour des familles du monde entier en une nuit, tu ne vas pas me dire qu’il ne trouve pas le temps de surfer un peu ! Il paraît même que son traîneau est équipé du Wi-Fi.

      Et joyeuses fêtes à toi aussi !

  4. labo80 dit :

    (Il me fait des caprices aujourd’hui mon blog, notamment il ne veut pas publier ma réponse si je n’ajoute pas un autre commentaire droit derrière… Il veut pas bosser à Noël, je le comprends. On va essayer de le mâter, tudieu !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s