A la recherche de la Muse perdue

Publié: 16 janvier 2009 dans Anciens billets

J’aurais souhaité écrire un billet hilarant, débordant d’un humour désopilant et d’une finesse d’esprit rare, en racontant par exemple la blague des trois chameaux.

 

Ou alors lancer un de ces débats piquants emprunts de sagesse et de bon sens, dont l’humanité sort grandie.

 

De même, nous aurions pu évoquer ensemble diverses possibilités d’avenir pour notre monde, chercher des solutions, nous promettre un jour nouveau.

 

A l’inverse, j’aurais pu plonger dans le passé, participer à notre édification par le biais d’un brillant exposé historique, en rappelant par exemple qu’aujourd’hui, 16 janvier 2009, nous fêtons à grand bruit le 1080ème anniversaire de la nomination de Abd al-Rahman III en tant que calife de Cordoue.

 

Mais force est de se rendre à l’évidence : aujourd’hui, la page blanche me guette. L’inspiration m’a déserté, me laissant indécis et dubitatif.

 

J’ai parcouru la blogosphère à la recherche de l’étincelle, cherchant parmi les billets des nombreux auteurs de talent un bon texte que j’aurais pu m’arroger par un vil « copier – coller » et en récolter les lauriers, mais à terme je vais opter pour la simplicité et me contenter de vous souhaiter un bon week-end. Et de vous faire un gros bisou.

 

kiss

Publicités
commentaires
  1. TT02 dit :

    Tu as raison, restons simple et bon week-end.

    (Au fait c’est quoi la blague des trois chameaux)

  2. labo80 dit :

    Merci ! La blague c’est euuhh… (Vite, improviser une blague avec des chameaux…) C’est un chameau, il rencontre euh, deux chameaux, et il leur dit « alors les gars, ça bosse ? »
    (Ouais, enfin je dois pas être le premier à la faire, celle-là…)

  3. Dr Zen dit :

    Cher Labo,
    Parmi mes patients, je compte quelques cas comme le vôtre: de véritables malades, mélancoliques, neurasthéniques, abouliques sans imagination incapables de faire face aux dures réalités du week-end ou des loisirs. Comme vous, le vendredi soir, ils ne sont qu’âmes en peine, pâles fantômes des joyeux actifs qu’ils sont durant leur travail, attendant tristement le retour du lundi matin et de la douce sécurité du labeur.
    Sachez, cher Labo, qu’il y a une vie en dehors du bureau, et suivez le conseil que je donne à mes malades: donnez un sens à votre vie, trouvez-vous des hobby, faites du sport, mariez-vous (c’est aussi du sport), intéressez-vous aux travaux d’éveil tels le macramé ou la peinture sur soie: vos heures creuses, soirées et vacances seront moins pesantes.
    Bien à vous,
    Dr Zen

  4. Dr Zen dit :

    Pardon: hobbys ou hobbies, vous l’aurez corrigé de vous-même.
    J’ai beaucoup aimé l’histoire des chameaux.
    Comme j’éprouve une réelle affection pour tous les mammifères ongulés à pelage laineux, auriez-vous également dans votre sac une délectation concernant les dromadaires ?
    Cordialités
    Dr Zen

  5. labo80 dit :

    Voyez-vous docteur, lorsque vous dites que je déplore les week-end et attends en trépignant le retour au charbon, c’est tout de même à moitié vrai : certes, vous vous trompez en affirmant que je ne suis bien qu’en travaillant, je suis un incorrigible flemmard qui dort toute la journée les pieds sur le bureau et qui a pris l’habitude de se considérer viré lorsqu’il se réveille dans la rue.
    Par contre, j’ai passé un week-end relativement mouvementé tandis que maintenant, au bureau, je regarde tranquillement l’Open d’Australie.
    J’en profite pour souhaiter une bonne semaine aux gens qui ont un vrai boulot.
    Pour vous faire plaisir, la blague du chameau et du dromadaire :
    un chameau rencontre un dromadaire :
    – Ca va ?
    – Ouais, ça bosse. Et toi ?
    – Ca bosse, ça bosse…
    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s