Tout dans la mesure

Publié: 11 février 2009 dans Anciens billets

On se souvient tous de cette abominable tragédie qui a frappé sans pitié nos amis français il y a quelques mois : au cours d’un match de football amical entre la France et la Tunisie à Paris, la Marseillaise avait été sifflée par une partie du public ivre de haine et de sang. Cet évènement sans précédent avait choqué huit français sur dix, selon les sondages. Permettez que j’insiste : « selon les sondages ».

 

Les réactions furent à la hauteur de l’affront : tout aussi puériles. Nicolas Sarkozy avait piqué une crise d’ado et son secrétaire d’Etat chargé des sports, Bernard Laporte, était sorti de ses gonds. Ce dernier avait été encouragé par son président à faire montre de sévérité (« Il faut être ferme, Laporte ! ») et avait alors émis quelques idées pour prévenir ce genre d’incidents ; mais elles étaient soit irréalisables (faire évacuer tout le monde et interrompre le match) soit inutiles (quitter le stade fâché tout rouge, pour la plus grande joie des siffleurs qui ont pris Laporte en grippe). Pour sa défense, il faut dire qu’il était claqué, Laporte.

 

Les jours qui suivent, le gouvernement bouillonne. Menaces et invectives fusent de toutes parts, promettant la plus extrême sévérité si une telle hérésie devait se reproduire ; si plusieurs français adhèrent à ces réactions, une pensée se répand toutefois dans l’esprit de bien d’autres : Laporte a faux. Pour contrer un dérapage somme toute prévisible dû aux tensions que connaît la France avec certains de ses immigrants, il attise le conflit en soufflant sur les braises et c’est surtout une promesse de nouvelles rixes que Laporte apporte.

 

Et puis, au fil du temps, l’histoire se tassa, on l’oublia peu à peu. Avant de parler davantage de sanctions et de répression, Sarkozy attendit de voir le prochain match. Qu’aucun incident de ce genre ne vint perturber, pour le plus grand plaisir des français rationnels qui ne souhaitaient pas que les projets de punition de Laporte éclosent. A part pour quelques extrémistes, le sujet paraissait enterré, ou en tous cas endormi.

 

Seulement voilà, c’était sans compter Jean-Claude Guibal, député-maire UMP de Menton, dans les Alpes-Maritimes. (Menton est une charmante région côtière. Un front de mer fait face à une langue de sable fin et plus loin des dents rocheuses surplombent des gorges sinueuses. Un beau visage de la France.) En effet, ce brave homme a déposé une proposition de loi pour contraindre tous les sportifs évoluant en équipe nationale à chanter la Marseillaise, sous peine d’exclusion. Rien que ça.

 

« Ils doivent respecter les symboles (de la France), au nombre desquels on compte le drapeau, le maillot et l’hymne. Si les joueurs n’estiment pas indispensable de connaître la Marseillaise et de la chanter pendant son exécution, démontrant ainsi leur fierté de représenter la France, comment s’étonner que d’autres n’hésitent pas à la siffler ? » Dixit le bonhomme. Qui fait de curieux raccourcis.

 

Moi qui craignais que Laporte enchaîne les propositions burlesques, c’est un parfait inconnu qui reprend le flambeau. Et je pense qu’ils pourront faire chanter qui ils veulent, si le public veut siffler l’hymne, personne ne l’en empêchera. Revenir là-dessus ne sert qu’à raviver les tensions. Et si elles reprennent, ça va faire grincer Laporte tout ça !

 

Publicités
commentaires
  1. TT02 dit :

    Laporte tant c’est d’aimer !

  2. labo80 dit :

    Au vu de ces tensions malheureuses, ce n’est pas si surprenant que plusieurs personnes du public, au grand damn de Laporte, huèrent l’hyme national. Et pour résoudre le problème, un peu de sérénité donne de meilleurs résultats qu’un décret de Laporte hâtif.
    (Il doit encore y en avoir d’autres…)

  3. raph dit :

    C’est pas Laporte, à côté ?

  4. raph dit :

    Rachida Dati est toujours fâchée contre Bernard Laporte. « Je regrette les excellents rapports que moi et Laporte avions »

  5. labo80 dit :

    \o/
    Avant d’ajouter « Ces tensions avec Laporte minent mon bonheur de mère. »

    La claque que ça lui a foutu, à Laporte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s