Fallen Angel

Publié: 19 février 2009 dans Anciens billets

???

!!!

 

Et ben ! On en apprend des choses dans la presse ! C’est un peu facile ça, à peine j’ai le dos tourné que mon pays en profite pour faire n’importe quoi ! Alors là, après un début de semaine tranquille au cours duquel je me suis soigneusement tenu à l’écart de l’information et de la presse (c’est bon pour mes nerfs), j’apprends, en y revenant à pas timides et incertains, que notre UBS a levé le secret bancaire (et sa jupe) et communiqué des données confidentielles aux Etats-Unis.

 

Tout ça parce qu’elle a malencontreusement incité, dans un moment d’égarement, des clients américains à flouer le fisc de leur pays. Non mais je vous jure !

 

Pour mes chers compatriotes (et pour moi aussi, bien sûr) c’est évidemment une tragédie. Chaque suisse se sent blessé en son âme et en son cœur par cette hideuse torsion de nos lois les plus sacrées qui vient frapper lourdement un symbole dont nous sommes fiers, l’UBS. Supprimez encore le fusil d’assaut à domicile et on n’aura plus d’identité.

 

En outre, ces fourbes d’américains, pour mieux pousser au cul, n’ont pas suivi la « voie de service » habituelle, ainsi que le déplore Pierre Mirabaud, patron de l’association suisse des banquiers, ce qui leur aurait peut-être permis de botter en touche la demande des USA, comme on le fait avec les pays de l’Union Européenne.

 

Mais là donc, cassé. On entend presque les rires stridents des nations voisines. Mais au fait, on est bien l’un des derniers pays à maintenir ce secret bancaire non ? Si on le supprime, qu’est-ce que ça va changer, à part compliquer passablement les magouilles de quelques richissimes crapuleux du vaste monde ?

 

Bref, ça ressemble au début d’un gros changement qui va probablement s’imposer ces prochaines années. Parce que l’Union Européenne, qui en a sérieusement marre du secret bancaire Suisse, ne manquera pas de retenir la leçon : l’UBS cède au chantage. Je suis curieux de voir la suite de l’histoire !

 

Sinon, autre sujet à la mode : des mômes de 13 et 15 ans sont devenus parents en Angleterre, reflétant paraît-il un problème récurrent en Albion : on y compte beaucoup de parents trop jeunes, ce qui fait les affaires de la presse, puisqu’on a depuis quelques mois une obsession malsaine pour les relations sexuelles entre adolescents.

 

Apparemment, les autorités anglaises espèrent rectifier le tir en « réaffirmant l’importance de la vie de couple et du mariage » (pas sic). Tout va bien donc, pour régler un gros problème d’une société qui évolue beaucoup trop vite, on essaie d’aller puiser septante ans en arrière des solutions obsolètes enrobées de paroles creuses de pères la vertu estampillés « vieux cons » aux yeux des jeunes, qui n’ont pas l’intention d’attendre d’être mariés pour mettre les mains dans le cambouis. ‘Sont pas sortis des bois, les pauvres !

 

M’est avis qu’avant de privilégier la prévention désuète et les longs discours, il faudrait peut-être revoir un poil à la baisse l’importance que la société en général, par le biais des clips, des pubs ou autres, donne au cul aux yeux des mineurs, non ? Et tant qu’à faire, si on leur redonnait un peu d’espoir quant à leur avenir, si la plupart d’entre eux n’étaient pas promis au chômage, aux jobs alimentaires, au désoeuvrement et à l’exploitation, si on avait gardé quelques valeurs et privilégié la collectivité plutôt que la réussite personnelle, on n’en serait peut-être pas là…

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s