La grande classe

Publié: 8 avril 2009 dans Anciens billets

Je commence à croire que j’ai un sens de l’esthétique très discutable, je remarque régulièrement que l’on ne partage pas toujours mes goûts raffinés pour tout ce qui est visuel. Je dois voir les formes différemment des autres, où quelque chose comme ça. Un bon exemple est le Centre Pompidou à Paris, pour moi c’est un… Un… « Truc » bizarre qui trône aux Halles de la capitale, là où la plupart de mes amis, des gens pourtant très biens, apprécient « l’architecture audacieuse et esthétique » de ce centre d’expositions.

 

Ensuite il y a les effets de mode, auxquels je suis généralement étranger. En ce moment par exemple, de nombreuses demoiselles, fort charmantes au demeurant, s’arrangent pour que leurs bottes recouvrent leurs pantalons jusqu’aux genoux, un peu comme des chaussons d’alpiniste. C’est la mode, laquelle régit jusqu’aux pointes de vos chaussures, aux boutons de vos pantalons côtelés, aux lanières de vos bretelles, aux jabots de vos chemises. Alors bien sûr, dans ce cas là, je conçois que c’est quand même beaucoup plus rentable de vendre le plus cher possible une paire de grolles ou un futal qui devra être remplacé dans les six mois sous peine de passer pour un gros péon ignorant plutôt qu’un truc universel qui dure toute la vie. Et puis il y a des avantages à ce que ces tendances soient éphémères : un jour, fatalement, la mode du gloss ultra-brillant, par exemple (et c’est un très bon exemple), finira au fond des chiottes. Et faites-moi confiance pour tirer la chasse.

 

Par contre, ce que je ne m’explique vraiment pas, c’est les clébards. C’est sympa un chien, fidèle, affectueux, expressif, marrant, joueur et tout, le meilleur ami de l’homme. Et en plus certains peuvent être beaux. Mais pas toujours… Alors bon, on dira « chacun ses goûts » pour approfondir le débat, c’est vrai, chacun fait ce qu’il veut, mais quand même, il y a des limites à la bienséance !

 

Et justement, bien au-delà de ces limites, il y a les petits monstres forts répandus aujourd’hui, bouledogues, pitbulls et autres vilaines choses sinistres et courtes sur pattes. On les voit généralement par paires, le plus souvent promenés par de jeunes couples pimpants et fringués bien comme il faut. Et le cliché se répand jusqu’à devenir un standard, j’ai même vu des publicités pour des services divers mettre en scène des jeunes amoureux jouant avec leurs petits monstres baveux… Une sorte de sournois effet de mode qui petit à petit se répand dans les mœurs, on aura bientôt tous dans notre immeuble au moins un jeune couple branché qui traîne deux affreux petits rats-molosses musclés jusqu’aux poils. (Qu’ils ont ras, en plus. Pouah.)

 

Je n’arrête pas de me dire des belles phrases comme « tous les goûts sont dans la nature », « les goûts et les couleurs blabla » et tout ça, mais rien n’y fait, je ne comprends pas l’avantage d’avoir ça chez soi, à moins d’être parano. Et aujourd’hui, ces races me semblent beaucoup plus répandues que les autres, j’en vois tellement que j’en ai mal aux yeux. Sans doutes peuvent-il être tout gentils et bien dressés, comme tous les chiens, mais ils n’en demeurent pas moins affreusement laids, grotesques et souvent puants. En plus, de nos jours, on a tellement peur des chiens que même un bébé labrador aux yeux encore fermés est considéré par certains comme plus dangereux qu’une grenade incendiaire, je n’ose pas imaginer ce que doivent endurer les propriétaires de ces choses. (Enfin bon, ils assument hein !)

 

Enfin, tout ça pour dire que j’en ai encore croisé à midi, que je n’arrive pas à m’y habituer tellement c’est vilain, que je ne comprends vraiment pas ce qui peut pousser un esprit malade à en adopter un et que ça m’a au moins fait une idée de billet. (Et le premier type fâché avec le second degré qui me reproche mon manque d’ouverture, je lui lâche mon caïman.)

Publicités
commentaires
  1. La Ronce de Lausanne dit :

    C’est intolérable ce manque d’ouverture d’esprit, j’aurais honte à votre place, espèce de cuistre donneur de leçons !!! ^_^

    Bon, plus sérieusement (pourquoi on me croit jamais quand je dit ça ?), m’est avis que ton désarroi devant l’esthétique particulière de certaines chose vient surtout de tes croyances profondes. Pour l’architecture par exemple, les constructions font généralement preuves de formes bien trop euclidiennes pour être intéressantes (pas d’angles impossibles à appréhender, pas de signes étranges et captivants pouvant envoyer son esprit sur d’autres mondes, pas même une créature titanesque cachée dans l’ombre d’une petite alcôve, rien…).

    Pour les chiens, aussi peu intéressant que soit cette explications, il n’y a guère que le fait que tous les goûts sont dans la nature. Personnellement, j’ai rien contre les mollosoïdes (tant que j’ai pas besoin d’un pied de biche pour les faire lâcher moi ou un membre de ma famille) je trouve même que certain on une bonne gueule, même s’il est vrai que c’est pas une de ces races que je choisirait si je prenais un chien. D’autres apprécient les pocket dogs, d’autre encore des lévrier qui même nourrit comme des princes ressemblent à des chiens-goules. C’est selon. Et dis-toi que tout le monde n’a pas la chance de connaitre, d’apprécier et encore mois d’adopter un Tindalos.

  2. labo80 dit :

    Mouais, j’ai cru comprendre que le Centre Pompidou avait surgi de terre lors d’une conjonction stellaire particulière et je n’ai jamais visité l’ensemble du bâtiment, alors ne parlons pas trop vite.
    Quant aux chiens, il faut admettre cette évidence navrante qui veut que chacun ait le droit d’avoir ses propres préférences, en dépit du bon sens. Tout fout le camp !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s