Seconde couche

Publié: 14 avril 2009 dans Anciens billets

Et ben ça y est, le week-end est fini. Quatre jours, qu’y disaient, ça passe vite quand même. Sachant que plusieurs d’entre vous, amis lecteurs que je salue au passage d’un grommellement peu éveillé, sont encore en vacances, je serais bien tenté de vous exprimer ma pensée, mais je musellerai comme je peux ma mauvaise humeur, pour une fois.

 

Et vu que je ne sais pas quoi vous dire aujourd’hui, je vais zoomer sur une petite info concernant nos potes français d’à côté, ceux-là qui sont mal barrés avec Sarko et tout : leur fameux projet de loi « Hadopi ».

 

Hadopi, c’est un truc un peu louche, un projet de loi sifflant et sournois qui se cache derrière un petit nom sympathique, évoquant plus un paquet de céréales ou un héros toutou de dessin animé qu’une nouvelle restriction signée le nain qui divise même au sein de l’UMP, c’est tout dire. En gros, Hadopi vise à renforcer considérablement les moyens contre le piratage et les téléchargements illégaux ; bref, un truc qui va nous sauver la baraque.

 

Je n’ai pas tellement de précisions, je ne me suis pas vraiment penché sur la chose ; il faut dire que mes recherches d’emploi, la mise à jour de mon dossier de candidature et le peu de travail que j’ai mord déjà considérablement sur mon précieux temps de glandage, ce n’est pas le moment de commencer à vérifier mes sources. Non, ce qu’il faut en retenir, c’est que ce projet, considéré comme trop restrictif, n’a pas passé le cap de l’assemblée nationale ; il fut rejeté par 21 voix contre 14, à la surprise générale.

 

Bon. C’est rare, mais ça arrive. Peu importe, le Petit Nicolas, qui en a vu d’autres, refera voter son truc en temps voulu. Du côté de l’opposition à cette loi, on espère juste qu’il en profitera pour l’assouplir un peu. On ne manque pas d’optimisme, c’est bien, par les temps qui courent.

 

Parce que bon, c’était sans compter sur le fait que le vieux Sarkozy, en voyant qu’on avait refusé son beau projet de loi, il a fait colère tout rouge ! D’après Roger Karoutchi, un type que je ne connais pas non plus mais qui est de l’exécutif, les méchants socialistes se seraient cachés dans les toilettes ou derrière les plantes vertes et les rideaux, ou se seraient déguisés un UMP, allez savoir, pour faire croire qu’ils étaient peu nombreux et désorganisés, courant l’assemblée comme un poulet sans tête, avant de créer le surnombre à la dernière minute et de faire capoter le vote. Un véritable coup de hyène, un truc qui fait relativiser la trahison de Brutus.

 

Réaction, il faut refaire voter ! Sans rien toucher évidemment, en se démerdant juste pour qu’il y ait plus de partisans à cette loi au cours du prochain vote, à savoir les députés bling bling qui se doraient la pilule à Bora Bora durant la session au cours de laquelle Hadopi se cassa les dents. Le tout le plus vite possible, quitte à jouer des coudes sur le calendrier.

 

Du coup, un autre projet de loi, visant, lui, à renforcer la défense de victimes d’inceste, a passé par-dessus bord pour faire de la place à M. Hadopi. Comme quoi, on ne perd pas le sens des priorités. Alors on est d’accord ou pas avec Hadopi, mais je trouve que l’histoire illustre bien l’état d’esprit répandu par Sarkozy : les mineurs abusés par des proches – la définition même de la victime impuissante – ils sont bien gentils, mais ils attendent. Y a une croissance à relancer là, et puis aussi des potes du MEDEF qui en ont marre de paumer du bénéfice à cause de ces sales jeunes archi-fauchés qui téléchargent des MP3 au lieu de faire gentiment la queue à la FNAC.

 

Du côté de l’opposition, on ne cache pas sa déception, affirmant que cette décision est une atteinte à la démocratie. Mais moi je croyais que la crise actuelle avait clairement démontré que notre démocratie, c’est un doux euphémisme pour « oligarchie »… Apparemment on garde le sens de la mascarade. Mais quand même, privilégier la répression des téléchargements illégaux par rapport aux victimes d’inceste, on a beau être habitué au cynisme de notre société, c’est carrément glacial !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s