Honor and Pride, bitches !

Publié: 6 septembre 2013 dans Sciences sociales

Connaissez-vous le Taekwondo ? Il s’agit d’un art martial coréen dont les origines remontent à environ longtemps, officialisé en 1955 par Choi Hong Hi et aujourd’hui chapeauté par la World Taekwondo Federation (WTF. Si ça vous paraît déplacé, c’est parce que vous n’avez pas lu la suite de l’article).

Comme tous les arts martiaux, les bases du Taekwondo reposent sur des traditions très anciennes et une culture séculaire ; les arts martiaux ne sont pas des sports anodins. L’histoire et la philosophie y occupent toujours une place centrale.

Le problème par contre, et c’est le cas pour presque tous les arts martiaux, c’est que ça n’intéresse personne ; si vous êtes entrepreneur, vous ne toucherez pas un bien grand public en sponsorisant des tournois de Taekwondo. Les arts martiaux, c’est joli dans les films mais en vrai vous ne pigez rien à ce qui se passe si vous n’êtes pas pratiquant.

Il est donc généralement admis que la diffusion de ces sports s’adresse surtout aux amateurs. Malgré tout, certaines personnes se posent la question : comment rendre le Taekwondo intéressant aux yeux du grand public ? Noble intention, mais peine perdue, si vous voulez mon avis ; ce n’est pas agréable à regarder pour les non-initiés, que voulez-vous y faire ? Rendre les pratiquantes sexy pour intéresser les mecs ?

Notez que si vous voulez lui tenir la jambe, c’est à vos risques et périls.

Eh bien, précisément.

C’est en effet dans le but d’attirer un public plus vaste que deux prototypes de dobok (=kimono coréen) féminins volontairement sexy ont été présentés au « comité élargi de la fédération mondiale de Taekwondo ». Selon le site « mas taekwondo.com », tous deux ont été favorablement accueillis.

Vous trouvez bizarre que l’idée de remplacer une tenue traditionnelle par un ensemble en lycra moulant trouve grâce aux yeux d’une fédération représentant un art martial ancien et noble ? Eh bien, jetez donc un œil au comité décisionnel, vous allez comprendre :

J’ai vérifié : il n’y a pas Silvio Berlusconi.

J’ai vérifié : il n’y a pas Silvio Berlusconi.

Ah, cette ode aux arts martiaux qu’est cette photo !

Sérieusement, on dirait un gag : le comité est presque uniquement composé de vieux birbes, c’est tous des mecs, un type au micro chauffe la salle, un autre prend des photos, il y a un siège vide au premier plan (« Je vous laisse une minute, faut que j’aille aux toilettes »), la pauvrette baisse la tête de honte et au vu de la tronche des gus, je doute qu’un seul ait jamais mis les pieds sur un tatami. Il ne manque que les bouteilles et un gars qui gueule « à poil ! ».

Ce qui me chagrine, c’est que ça risque de marcher, pas au point de rendre le sport populaire, mais assez pour que ça soit remarqué… et apprécié. Par certains. Vous savez, les mêmes qui vous disent qu’une chanson est cool parce qu’il y a une bombasse dans le clip…

Mais là, ma compassion va à toutes les pratiquantes de Taekwondo. Si ce truc passe, elles reprendront leurs entraînements et compétitions en sentant tous les regards braqués sur elles, comme si on les avait foutues sur un étal. Et aucune ambiguïté : c’est le but avoué ; une résolution adoptée par et pour des mâles en rut. Au détriment d’un sport de grande classe. Oh que je l’aurais mauvaise à leur place ! Difficile de trouver un truc plus éloigné du concept des arts martiaux !

Image

Les arts martiaux selon la WTF

Source : http://www.madmoizelle.com/taekwondo-bientot-dobok-sexy-196696

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s