Les Régimes Fourien

Publié: 19 décembre 2013 dans Economie

Cela fait un certain temps maintenant que l’humanité mange pour survivre ; on peut sans doute affirmer que l’alimentation constitue un pilier essentiel pour notre prospérité en tant qu’espèce. Du coup, on pourrait penser que depuis le temps, on a gentiment fait le tour de la question pas vrai ? Pas vrai. La question, on la pose encore et encore. Peut-être parce qu’on n’aime pas la réponse, du reste (« mangez des plantes »).

L’alimentation est à coup sûr l’un des sujets qui génèrent le plus de non-sens dans notre longue et enrichissante histoire. C’est parce que ça touche tout le monde. Un jour, la vingtaine nous quitte avec nos illusions, nos espoirs et notre ventre plat et plus rien n’est pareil. Dès lors, on serait prêt à tout pour rectifier le tir.

À tout, sauf à pratiquer des activités physiques bien entendu. Faut pas déconner, t’es fou ! Après tout, la science est là, de même que la magie d’Internet, ses conseils sortis de nulle-part ainsi qu’une quantité non-négligeable d’internautes qui ne demandent qu’à croire aux miracles.

Donc pour ceux qui souhaitent perdre du poids tout en continuant à jouer à Call of Duty ou à regarder The Voice du matin au soir en se nourrissant de flips et de cakes tyroliens, voici quelques remèdes miracles que je ne peux que vous conseiller.

Les lunettes qui font maigrir

C’est amusant ces associations improbables de mots hein ?

La base même du succès d’un régime consiste à contrôler sa sensation de faim ; à force de chercher des conneries à vous rapporter je suis tombé sur deux ou trois tuyaux assez inattendus et peut-être valables, allez savoir. Par exemple, vous pourriez vous habituer à manger comme un goret le matin ou le soir, parce qu’ainsi votre corps demanderait moins le reste de la journée et vous y gagneriez sur le long terme. De la même manière, vous pourriez faire un repas de plus, mais en diminuant les doses… Ou encore, pourquoi ne pas miser sur les fibres pour vous couper la faim ?

Sinon, vous pouvez bien sûr vous acheter des lunettes bleues.

Ben oui. Vous savez sans doute que le bleu est la couleur la moins appétissante, en ce qu’aucun aliment n’est assez con pour l’avoir choisie.

Ouais enfin, ce que je voulais dire…

Non en fait je…

Bon, ta gueule.

Ce que j’essayais dire, sots, c’est que le bleu est une couleur qui envoie un message négatif à votre cerveau quand il s’agit de l’ingérer. Généralement, ça veut dire qu’il y a une date de péremption quelque peu dépassée et que les bactéries s’y sont tellement développées qu’elles sont à mi-chemin entre la découverte de la poterie et du bronze. Donc en voyant votre plat entièrement bleu, votre cerveau est supposé avoir une réaction du type « Ah mon Dieu quelle horreur ! Du Roquefort ! » avant d’ajouter « j’ai plus faim ! »

C’est con hein ? Ha. Ha. Haha.

Et ben ça marche.

Non, rien à voir avec la pourriture. Le truc, c’est que le bleu est surtout une couleur apaisante qui peut refréner vos envies de vous ruer sur la bouffe, vous inclinant à manger moins vite et donc à arriver à satiété en ingérant moins. Un petit peu moins.

Autant dire que pour ce que ça change, vous aurez de meilleurs résultats en quittant l’ascenseur un étage plus bas.

Astuce : si votre repas est constitué d’un simple bol de riz, les lunettes sont superflues.

Astuce : si votre repas est constitué d’un simple bol de riz, les lunettes sont superflues.

Smart Plate

(Précisons que quand on parle « d’assiette intelligente » on ne dit pas tout ; en vérité elle n’est pas spécialement intelligente, elle l’est juste un peu plus que nous qui l’achetons.)

Vous savez ce que c’est votre problème ? Vous n’avez pas de volonté. Ou pas assez. Pour beaucoup de monde, perdre une mauvaise habitude paraît plus difficile qu’arrêter l’héroïne. Concrètement, il en résulte que devant votre assiette, vous rendez les armes, baissez les bras et, paradoxalement, brandissez votre fourchette. Viens-t’en donc, pizza ! Dans mes bras, profiteroles ! Est-ce qu’il reste du lard-mayonnaise pour finir mon gratin de confit de canard frit ?

Qui se contenterait d’une pomme quand on peut avoir toute la forêt (noire) ?

Et bien rassurez-vous, on a pensé à vous. Ce qu’il vous faut, c’est une maman une voix qui vous encourage, un soutien, une main sur votre épaule, un pilier sur lequel appuyer vos résolutions, lesquelles, rappelons-le, reposent avant tout sur l’estime de soi, la patience et la confiance.

Donc pourquoi ne pas opter pour une assiette qui vous insulte lorsque vous mangez ?

C’est tout simple : votre assiette est équipée d’une balance qui soupèse votre nourriture et, passé un certain point, elle vous abreuvera de remarques désagréables à chaque bouchée par le biais de petits haut-parleurs. Si vous vivez seul, vos repas devant la télé prendront l’allure d’agréables dîners de famille où tout le monde vous engueule, ce qui contribuera à tromper votre sentiment de solitude en même temps que volera en éclats le peu d’estime de vous qui vous restait lorsque vous avez procédé à ce curieux achat.

My Diet Dinnerware

Bon, c’est un peu hardcore, en effet. Vous n’avez pas besoin qu’on vous insulte, juste qu’on réfléchisse à votre place, ce qui ne revient pas du tout au même. C’est dans cette optique qu’un brillant esprit a développé My Diet Dinnerware, qui mêle avec brio les plaisirs de la table avec les joies de la circulation en ville.

Le tout, bien sûr, sans négliger la part esthétique de la chose.

Le tout, bien sûr, sans négliger la part esthétique de la chose.

Remarquez les petits voyants présents sur la fourchette, la cuillère et le poisson : toutes les 40 à 60 secondes, une lumière verte s’allume, signifiant que vous pouvez vous donner la becquetée, puis passe au rouge, vous laissant une petite minute pour ruminer, avant de repasser au vert, et ainsi de suite, jusqu’à ce que votre plat soit froid.

« Et le poisson ? », me demanderez-vous avec une certaine pertinence, tant il est vrai qu’on ne voit pas ce qu’il vient faire ici. Et bien il s’agit du « stealth restaurant mode », qui veut dire « mode camouflage pour le resto », parce que si vous vous pointez dans un établissement avec votre fourchette vous allez passer pour un con, tandis qu’avec un poisson en plastique bleu pas du tout.

L’anneau d’orteil

Difficile de se motiver à faire du sport quand on en n’a pas envie. Des fois, on souhaiterait presque ne pas avoir le choix.

Toujours les mêmes qui ont du bol.

Comme lui, par exemple.

Pour ceux qui n’ont pas cette chance, il reste un moyen : l’anneau d’orteil !

Alors je l’avoue, je n’ai jamais fréquenté de fille portant des bijoux aux pieds (ou alors je n’ai pas fait gaffe, c’est possible). C’est l’un des regrets de ma vie, ça et le fait de n’avoir jamais manié un trébuchet ou vu de photo d’impala sur Google Image.

C'EST UN GRAND JOUR !

C’EST UN GRAND JOUR !

Donc je n’ai pas vraiment d’avis sur les accessoires à ajouter aux pieds, enfin, chacun son kif quoi. Par contre, il est évident que si les anneaux d’orteils aident à maigrir, c’est un argument autrement plus intéressant que l’assurance de plaire aux fétichistes des pieds.

Et comment ça marche ? Anneau magique ? The Precious ? Nan. C’est juste une merde qui vous dérange. Légèrement, mais suffisamment pour que votre posture et votre démarche en soient altérées, vous obligeant à faire appel à des muscles normalement moins mis à contribution et donc à brûler plus de calories. J’imagine que tout cela n’est pas très bon pour le dos et que ça ne va pas vous encourager à marcher davantage, mais souvenons-nous qu’il faut souffrir pour être beau sans faire d’efforts.

Flavor Spray

S’il faut reconnaître un problème aux régimes, c’est bien que les endives cuites à l’eau sont moins sympas qu’un bon vieux poulet-frites-bacon-pizza. Remplacer le second par le premier n’est pas sans inconvénients, ne serait-ce que sur la motivation. Si vous n’avez plus de plaisir à manger, votre diète est condamnée à court ou moyen terme.

Et bien les amis, la science vole à votre secours et cette fois-ci, c’est pas des conneries ! Voici pour vous le premier spray à saveur, une petite merveille technologique faisant appel à toute notre maîtrise de la chimie pour reproduire artificiellement pas moins de 25 arômes !

La chose vous est offerte par David Burke (prononcez « beurk ») qui est, dit-on, un grand cuisinier. Et pas un chimiste. Moi j’y comprends plus rien.

Mais peu importe : vous l’aurez compris, le flavor spray vous permettra d’octroyer l’arôme que vous voulez aux aliments de votre choix. Par exemple, vous pouvez appliquer une saveur Parmesan à des pâtes pour avoir l’impression de manger des pâtes au Parmesan ! Et cessez donc d’être sceptique : ce truc a été déclaré l’une des meilleures inventions de 2005 par le Time Magazine.

L’inconvénient étant bien sûr que votre cerveau, lui, n’est pas si con et que vous n’allez pas le duper aussi facilement. Balancez une saveur porc barbecue sur du céleri n’en fera pas du porc barbecue sans calories, mais seulement du céleri avec un goût de porc barbecue en plus de celui du céleri. Selon moi, le véritable potentiel du flavor spray réside dans les blagues que vous pouvez faire à des amis.

Injections d’hormones HCG

Et là vous dites tous « quoi ? », la différence étant que ceux qui connaissent leur biologie le hurlent, là où les autres posent simplement la question. Les hormones HCG, les gars, on la trouve avant tout dans l’urine de femmes enceintes.

Ce n’est pas si mal peut-on se dire, après tout pourquoi ne pas joindre la perte de poids à l’accomplissement d’un vieux fantasme honteux longtemps refoulé ? Avez-vous déjà vu un scatophile obèse ? Non hein ? Tiens donc, et s’il y avait une raison ?

Et bien Kevin Trudeau a toutes les raisons de souhaiter vous voir raisonner de la sorte, puisqu’il est lui-même l’auteur du livre « The weight loss cure « they » don’t want you to know about », le dernier qu’il a écrit d’une longue série de bouquins de conseils en santé qui l’a rendu milliardaire. Les Américains sont assez fan de ces livres « santé-mental-morale », un jour on parlera de « Qui a Piqué mon Fromage ? » et de « Mange Prie Aime ». Le plus important à savoir sur Trudeau est peut-être qu’il n’a jamais suivi la moindre étude en médecine et aussi, surtout, qu’il ressemble à ça :

Kevin souhaite vous donner des conseils pour votre santé.

Kevin souhaite vous donner des conseils pour votre santé.

Enfin, pour être honnête, Kevin se fout un peu que vous achetiez son livre ou non, puisqu’il est en tôle pour une série de crimes et d’arnaques longue comme un jour sans pain. Quant au truc des hormones en lui-même, et bien je ne vois vraiment pas ce qui pourrait nous pousser à vouloir savoir si ça fonctionne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s