Revue d’automne : cyanure et jupes courtes

Publié: 17 décembre 2017 dans Revue de presse

Miséricorde, tous ces scandales ! On ne sait plus quoi en faire tellement il y en a, et ils parlent tous de sexe ! Jamais le monde n’avait autant ressemblé à un village le lendemain d’un giron. La bonne nouvelle, c’est que désormais, le beauf qui siffle les jupes courtes depuis sa terrasse est officiellement un con. La mauvaise, c’est qu’on ne verra plus Kevin Spacey.

On a probablement assisté à un épisode charnière dans notre société. Ce n’est pas la loi qui a changé, ce sont les mentalités. Désormais, lorsqu’on apprendra qu’un homme de pouvoir se comporte en harceleur, il nous faudra faire un choix : lui retirer notre confiance, ou l’élire au gouvernement.

International

Vous savez que les temps ont changé lorsque le monde est en proie au tumulte et que vous vous dites « j’espère que l’Allemagne va retrouver de la gnaque ». Non pas que je sois spécialement fan d’Angela Merkel, mais quand je jette un œil aux dirigeants des grandes puissances aujourd’hui, j’ai l’impression que la chancelière est une des dernières qui ne déteste pas ouvertement les gens.

C’est peut-être un peu tard pour le lui signaler, mais Slobodan Prajlak, le Croate qui s’est empoisonné au terme de son procès pour manifester son désaccord avec le verdict (message reçu, Slobodan), aurait dû réaliser que s’il ne voulait pas être vu comme un criminel de guerre, il n’aurait pas dû opter pour la même porte de sortie que Hermann Göring.

Parce qu’honnêtement, lorsqu’on est reconnu coupable de crimes contre l’humanité, on sait très bien que quoi qu’on fasse, on va nous comparer à un SS. Et dès lors, la seule chose qui reste à faire, c’est s’assurer qu’au moins, ça se soit pas Göring.

De son côté, Donald Trump, qui a déclaré « admettre une réalité » en reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël, doit nous expliquer pourquoi, après presque un an de mandat, la réalité est soudainement devenue importante.

Et aussi quel genre de réalité peut percevoir un homme vivant comme un roi de la Renaissance.

Et maintenant qu’il a livré des réserves naturelles à l’exploitation industrielle et aidé à abolir la neutralité du Net, il faut demander à ceux qui l’ont élu par rejet de la corruption et de l’establishment incarné par la mère Clinton, si tout se passe comme ils l’espéraient.

National

Il faut urgemment faire quelque chose pour l’Union Suisse des Arts et Métiers, qui propose d’augmenter la semaine de travail à 50 heures pour palier au manque de personnel, et tout entreprendre pour renvoyer ces malheureux dans leur dimension d’origine.

Où leur présence est manifestement beaucoup plus nécessaire qu’ici.

Voilà ce qui arrive quand on place un UDC à la tête d’un organe qui ne parle pas d’immigration : avant peu, les pauvres sont tellement largués qu’ils préconisent des mesures aux problèmes inverses de ceux que l’on doit combattre.

Et en parlant d’UDC, un mot à l’attention des jeunes du parti, qui ont dernièrement décerné le prix Charles Martel à Donald Trump : vous avez inventé un prix « Charles Martel » ?!

Et vous pensez que Donald Trump sait qui est Charles Martel ?

Je crois qu’ils récompensent aussi les percées médicales par le prix Mengele, la piété par le prix Borgia et la lutte pour les classes ouvrières par le prix Adolphe Thiers. Toutefois, il convient de saluer l’honnêteté intellectuelle du parti, qui admet enfin puiser son inspiration politique dans les guerres du Moyen Âge, et qui ne cache pas devoir remonter jusqu’au huitième siècle pour trouver un homme de pouvoir qui partage sa vision de l’Islam.

Aussi, UDC, lorsque vous quittez la salle du Grand Conseil valaisan parce qu’on y juge que votre initiative visant à interdire le port du voile aux écolières est anticonstitutionnelle, évitez de dire « faites vos saletés tout seuls » avant de claquer la porte : ce ne sont pas leurs saletés que font vos collègues, ce sont les vôtres. C’est vous qui revenez systématiquement sur ce sujet. Ce que les femmes de ce pays portent sur leurs têtes ne sera jamais aussi problématique que ce que vous mettez dans celles de vos électeurs.

Et UDC toujours, lorsque le conseiller national Roger Köppel critique sa collègue de parti Céline Amaudruz, parce qu’elle dénonce le sexisme existant au Parlement alors même qu’elle ose porter des jupes courtes, il doit réaliser une chose : soit on lui donne raison et les femmes arrêtent de porter des vêtements qui les mettent en valeur, soit on lui donne tort et on accorde plus d’attention aux propos de Céline Amaudruz. Deux options que tout individu raisonnable souhaiterait éviter.

C’est l’équilibre trouvé par Céline Amaudruz : désagréable à écouter, agréable à regarder. Foutez-lui la paix.

Ah, et puisqu’on parle de sexisme au sein du parlement : il est toujours important, dans la vie, de savoir profiter des petites joies simples, alors en voici une : il a été décidé que le Parlement devrait trouver des solutions pour diminuer le harcèlement sous la coupole. On peut penser ce qu’on veut de la démarche, mais je trouve que l’idée de ces élites, superbes dans leurs costumes onéreux, se tortillant inconfortablement sur leurs sièges pendant qu’on leur demande de proposer des mesures concrètes pour leur faire arrêter de coller la main aux culs de leurs collègues féminines n’a pas de prix.

Communication

La Poste, il faut arrêter de faire autant de pub pour votre système de remise du courrier, soi-disant si pratique parce que je peux aller retirer mes colis plus ou moins comme je l’entends : vous êtes la foutue Poste, c’est à vous de me livrer mes paquets !

Vos deux autres vocations, la finance et l’épicerie, sont arrivées bien après.

C’est littéralement votre boulot, et tout ce que vous trouvez à me dire, c’est que vous mettez tout en œuvre pour qu’il me soit confortable de le faire à votre place pendant que vous fermez les trois quarts de vos offices.

Économie

Citoyens lésés, vous avez bien raison d’attaquer la banque Julius Baer en justice parce qu’ils ont laissé un de leurs gérants de fortune dilapider votre argent. Mais de grâce, arrêtez de reprocher à l’établissement de ne pas avoir vérifié les antécédents et les méthodes de l’escroc : bien sûr, qu’ils l’ont fait ! Pourquoi croyez-vous qu’ils l’ont engagé ?

Parce que quoi que vous disiez – et je suis désolé pour vos économies – lorsqu’un type vous promet entre 10% et 20% de rendement tout en garantissant vos investissements, vous devez réaliser que vous êtes soit devant le plus grand cador de l’histoire de la finance, soit devant un type qui vous prend pour un con.

Sports

S’il faut reconnaître un talent à l’ATP, dont le tirage au sort d’un tournoi de tennis junior invitait les participants à retirer un vêtement à des jeunes femmes pour connaître leurs places, c’est le sens du timing. Parce que quitte à se faire allumer pour sexisme, autant choisir le bon moment.

À savoir en pleine vague de dénonciation ET du vivant de Judy Murray.

Pour l’endroit par contre, le calcul était moins bon : la cérémonie s’est déroulée à Milan, et quand bien même la gêne affichée par certains joueurs n’avait pas de prix, on n’a pas eu bien longtemps à attendre pour y voir d’autres athlètes italiens largement plus embarrassés qu’eux.

Publicités
commentaires
  1. chayann dit :

    Que voulez-vous. Slobodan s’est dit « ça peut pas etre pire, aller ciao! »
    Eh si! C’a été pire!
    Tres bien, ca valait l attente et bonnes fetes

  2. Alain Lambercy dit :

    Et à propos aussi bien de votre billet que du commentaire du 17 décembre, cette petite précision d’Alexandre Zinoviev, dans les « Hauteurs béantes », permettant de différencier optimistes et pessimistes:
    Le pessimiste dit: « ça ne peut pas aller plus mal ». L’optimiste répond: « mais si, mais si »…
    Bonnes fêtes, et tout le tsoin-tsoin.
    Dr Zen

  3. Labo dit :

    Personnellement j’évite les citations du type « ça ne peut pas être pire », j’ai toujours l’impression de mettre la fatalité au défi. Bonnes fêtes à tous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s